Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Boutin rennonce à son salaire

Tout à commencé avec ce "dogme"  laché par DSK  le 20 mai dans "A vous de juger". Et bravo au passage à la directrice de la rédaction de France 2. Arlette CHABOT a réussit à faire commettre au directeur général du FMI une faute de débutant. Celle de finir  par reprendre dans l'une de ses réponses, le terme avec lequel elle le harcelait.  Ensuite, ce fut au tour du Ministre du budget d'oublier les enseignements tirés de ses années passées comme journaliste radio. En évoquant le 30 mai sur l'antenne de Canal +,  un objectif "tendu" concernant le  fameux  "AAA" attribué à la France par les agences de notation, François BAROIN s'est attiré les foudres des internautes. Puis, vint le tour du Premier ministre. Le 4 juin, au cours d'une conférence de presse, François FILLON parlait de "parité" entre l'euro et le dollar. Provoquant illico de nouvelles attaques contre la monnaie européennne. Dans un tout autre contexte, où il est aussi question de gros sous, l'adjectif  "gracieusement" utilisé par Christine BOUTIN a retenu mon attention de media trainer. La présidente du Parti Chrétien Démocrate aurait pu faire un autre choix sémantique. En utilisant l'expression "bénévolement" par exemple. Cela aurait donné plus de poids  encore à son  renoncement aux 9 500 euros net de salaire (révélés par le Canard Enchaîné) qu'elle devait percevoir pour sa mission sur :  "les conséquences sociales de la mondialisation". Mais peut être que cela  lui était  impossible. Le mot étant trop étroitement associé à des engagements qui, dès leur origine, sont à but totalement non lucratif ...

 

 

Tag(s) : #Décryptage

Partager cet article

Repost 0