Clash entre Mathieu Kassovitz et Rachida Dati : un cas d'école

Publié le par DMT

Clash entre Mathieu Kassovitz et Rachida Dati : un cas d'école

Belle participation des étudiants en C3M du CELSA hier. Il faut dire que ce passage de " On n'est pas couché " se prêtait aux commentaires. Rachida Dati était jugée par certains trop simplement habillée en tant qu'ancienne garde des Sceaux. Pour d'autres, il s'agissait d'une stratégie assumée d'image personnelle. Afin de donner, avec ses bottines à hauts talons et son pantalon de cuir, un visage sexy à l'UMP. Il est vrai qu'en matière de pointures médiatiques, la droite française, via ses élues parisiennes, fait souvent le grand écart entre la Boutin et Leboutin... Quand à Mathieu Kassovitz, son côté avachi a été perçu comme un manque de tenu. Il ne faisait probablement qu'illustrer sur le plan non verbal le fait que l'acteur était... effondré en entendant les propos de la maire du VIIe arrondissement. Il a en effet suffit d'une seule phrase de l'ex porte-parole de Nicolas Sarkozy : " Une délinquance qui explose " (0.35), pour que l'exaspération du réalisateur de La Haine soit à son comble. "Arrêtez de faire peur aux gens " s'écrie le héros de " Un illustre Inconnu " (1.05). Une réaction somme toute citoyenne et un véritable cas d'école, qui fait écho au livre de Sébastien Bohler : " La télé nuit-elle à votre santé ? " (Dunod). Ce journaliste scientifique nous met en garde contre le syndrome du grand méchant monde. Une croyance négative qui s'installe chez les gros consommateurs de JT. Dans ce type de programme, l'information à caractère anxiogène est souvent abondante. Il est alors très difficile pour le grand public de prendre du recul par rapport à ce qui s'avère trop souvent un miroir déformant de la réalité. La responsabilité d'une élue de la République serait de ne pas contribuer à cette perception exagérée du niveau de violence dans la société. Ici se joue peut-être la différence entre une femme d'Etat et une femme politique. J'oubliais, un détail a attiré mon attention dans la communication non verbale de la députée européenne : l'usage de ses doigts gauches en boulier pour lister les faits de délinquance. Selon Joseph Messinger " Ce mode comptable divulgue un personnage opportuniste, calculateur et élitiste, capable de revisiter la fiction pour qu’elle dépasse, comme toujours, la réalité."

Voir les commentaires

Se former au langage corporel pour mieux se connaître et gagner en confiance

Publié le par DMT

Se former au langage corporel pour mieux se connaître et gagner en confiance

Saviez-vous qu'il suffit de moins d'une demi seconde en situation d'inconfort, pour que notre langage corporel laisse transpirer le doute ou la peur ? Il faut dire que les occasions où notre visage, nos mains, notre buste, notre voix peuvent nous trahir ne manquent pas : entretiens d'embauche, présentations client, interviews, débats, conférences... Hélas, préoccupés par " ce qui est dit ", nous en oublions trop souvent de nous intéresser au " comment c'est dit." C'est pourtant la capacité à reconnaître les degrés d’implication et de sincérité d'un candidat qui fait le bon recruteur. De même, avoir du charisme, passe par l'adaptation de son style oral à sa personnalité. Sur ce plan, s'initier à la communication non verbale donne une grille de lecture précieuse pour qui souhaite identifier attitudes et signes physiques permanents par lesquels les autres nous perçoivent. Animées par des formateurs experts, les formations que je propose dans le cadre de la Boîte aux Images sont ancrées dans la réalité des entreprises. Ainsi, la prochaine session qu'animera sur Paris Caroline MESSINGER les 20 et 21 novembre, est consacrée à l'augmentation de la confiance en soi et au renforcement de la motivation. Des thèmes qui, j'en suis sûr, feront faire des pieds et des mains à tous les responsables RH pour inscrire leurs collaborateurs. Mais attention, le nombre de place est limité à 5 personnes. Plus de renseignements ici.

Voir les commentaires

A l'image de Simone Veil, pour être convaincant, soyez convaincu

Publié le par DMT

Cela devient un véritable refrain lors de mes trainings à l'oral. Chaque nouveau client m'entend lui rappeler combien notre personnalité, notre attitude, notre style contribuent à donner du relief à ce quenous disons. Bien plus que ses slides, c’est l'intervenant qui incarne  le mieux un message lors d'une présentation client. En regardant hier soir sur France 2 l'émission " Un jour, une histoire " consacrée à Simone Veil, j'ai retrouvé tout ce en quoi je crois en matière de prise de parole publique. Notamment lors d'un débat télévisé. C’est en effet notre capacité à faire preuve de conviction, d'engagement, d'imagination, d'affirmation de soi, qui nous permet de laisser une trace durable dans l’esprit de notre auditoire. L'ex ministre de la Santé de VGE en est la parfaite illustration. Et pour cause, elle est de fait l'une des premières à avoir incarné ce que l'on nomme aujourd'hui l'intelligence sociale. 

 

Voir les commentaires

Profession... " lave-vitres "

Publié le par DMT

definition-media-trainer---fait-briller-sans-laisser-de-t.jpeg

J'espère que mon besoin de vacances ne vient pas de créer une situation surréaliste avec une cliente potentielle. Hier après-midi, alors qu'elle m'interrogeait sur ma pratique en media training, je lui ai répondu... neurosciences et cerveau reptilien. Il faut dire que j'avais sous les yeux  une vidéo de son président le montrant totalement coincé lors d'une interview. Ma première explication possible pour ce comportement a été la peur. Pour une personne qui n'est pas habituée aux caméras, parler devant un objectif est tétanisant. La visualisation positive est en pareil cas un excellent moyen de combattre le réflexe de figement ou de fuite. Il suffirait par exemple que ce patron s'imagine (et se vive) répondant à un journaliste en étant détendu et souriant, pour que lors d'un prochain passage TV il soit plus à l'aise. Pour l'heure, cet industriel est littéralement menotté par ses émotions. Ses mains cachées dans son dos contredisent ses paroles. L'homme se dit totalement impliqué dans son projet, mais son corps montre le contraire. Ce matin je me demande si  plutôt que d'évoquer le rôle des neurones miroirs lors d'une déclaration publique, je n'aurai pas été mieux inspiré en  me comparant à un lave-vitres. N'est-ce pas au final ce qui nous est demandé lorsque nous accompagnons un client : " faire briller sans laisser de trace " ? Je suis toujours très étonné d'entendre des confrères pérorer dans les médias, en citant les noms de personnalités qu'ils accompagnent dans leur communication orale. A mon sens, notre métier demande beaucoup plus de discrétion et d'humilité. Chaque jour je me répète la phrase de mes ainés dans la profession : " On n'invente pas quelqu'un on le révèle ". Il suffit pour cela d'être à l'écoute des valeurs et croyances de la personne qui nous est confiée puis, de travailler à lui permettre de mettre le meilleur d'elle même au service d'un message. Je vous l'accorde, tous les média traîners n'ont pas rédigé un mémoire sur Maria Montessori lorsqu'ils étaient étudiants. Mais, faut il vraiment avoir fait  psycho de l'enfant pour faire sienne la devise : "Apprends moi à faire seul " ?

Voir les commentaires

Caroline MESSINGER : Se réapproprier ses gestes, c’est agir sur son image de soi

Publié le par DMT

ces-gestes-qui-vous-changeront-la-vie.jpg

Depuis le décès en août 2012 de son époux, Caroline MESSINGER poursuit l'enseignement de la Programmation Neuro Gestuelle créée par Joseph MESSINGER. Coach et écrivain, auteur entre autre de " Ces mots qui vous trahissent " et " Les mots qui polluent, les mots qui guérissent ", Caroline MESSINGER reprend en novembre un cycle de 3 formations sur Paris. Intitulé " Vos gestes ont la parole, " ce parcours pédagoqique est inspiré des sessions qu'elle anime au sein de l'Ecole des Gestes à Limeray (37). Pour Direct Media Training, Caroline MESSINGER revient sur les fondamentaux de la PNG.

 

Qu'elle différence existe t-il entre la PNG et le profilage gestuel ?

Le profilage gestuel est un des axes de la PNG. La Programmation Neuro-Gestuelle s’appuie sur deux grandes orientations : 1 - Le profilage gestuel qui de part son approche symbolique psy du corps et d’autre part sa typologie de profils permet à travers l’observation de gestes spécifiques de déterminer des types de comportements. Le profilage gestuel tel que définit par Joseph Messinger permet, via certains gestes signifiants, d’obtenir, à un autre niveau, des informations sur le mode de fonctionnement d’un interlocuteur. Des informations globales à partir desquelles il est possible d’adapter sa communication et d’optimiser ses échanges. 2 – La PNG est aussi une méthode de développement personnel originale et créative. Elle concilie la symbolique du langage gestuel et l’intelligence émotionnelle, associées à des techniques idéomotrices. En d’autres termes, nos gestes sont les manifestations inconscientes de nos émotions ; imaginez qu’il soit possible de faire le chemin inverse et que vous puissiez accéder à ces consciences marginales afin de reprogrammer certains gestes et influencer positivement vos émotions, ce qui signifie aussi libérer votre potentiel énergétique. C’est là l’objet de la PNG. Du rééquilibrage des énergies vitales à la revalorisation de soi, la PNG permet de travailler sur la confiance, l’estime et la maîtrise de soi. Se réconcilier avec son corps en se réappropriant ses gestes, c’est agir sur son image de soi et sur l’image que nous offrons à nos interlocuteurs. Les postures en PNG offrent également la possibilité de se constituer une protection contre le stress très efficace.

Concrètement comment se déroule votre stage de 2 jours* ?

Un ami m’a un jour soufflé une très jolie phrase que je vous livre « La PNG ne s’apprend pas par cœur, elle s’apprend par corps » ce qui résume parfaitement l’orientation de ces deux jours de stage. Beaucoup de pratique, très peu de théorie. Les exercices abordés sont destinés à développer la conscience corporelle de chacun et à stimuler la réceptivité à la programmation neuro-gestuelle. L’objectif pour les participants, s’approprier les outils de base et pratiquer la PNG en parfaite autonomie à l’issue de la session.

Faut-il obligatoirement avoir lu " Ces gestes qui vous changeront la vie " avant de s'inscrire ? 

C’est souhaitable dans la mesure où l’aspect théorique est succinctement abordé. Cet ouvrage est un excellent support pédagogique. Maintenant ne pas l’avoir lu n’empêche nullement de s’initier à la PNG. L’approfondissement théorique peut s’effectuer à posteriori.

 *prochaine session sur Paris, les 21 et 22 novembre 2014

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 > >>

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog