Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Emmanuel Macron à l'épreuve du body-speaking
Du Monde.fr à Libération.fr, la crise ouverte entre Emmanuel Macron et l’armée ne cesse d'interroger. C'est dire si le partage de Jean-Pierre Veyrat ce week-end sur LinkedIn est d'actualité. Après le " Je suis votre chef ! " du président de la République le 13 juillet au ministère de la Défense, ce négo-analyste pose la question : " Jupitérien et tempérament bilieux se rejoindraient-ils ? "
 
Un regard croisé audacieux entre le comportement observable du chef de l'Etat et l'un des six profils établis par l'Analyse Morpho Gestuelle. Pour information, l’A.M.G recherche essentiellement à définir ce qui caractérise le body-speaking d'une personne. Soit l'ensemble des attitudes corporelles susceptibles de renseigner sur son caractère et son histoire. (D'où le stage Evaluer la crédibilité d'un invité lors d'une émission TV, parmi mes formations.) Je laisse à chacun le soin de savourer les lignes qui suivent. Extraites d'Aperçus du langage corporel*, elles dessinent le portrait d'un homme qui pourrait ne pas apprécier que l'on soit... En Marche sur ses plate-bandes.

" Définir caractériellement le bilieux, c’est aussitôt évoquer son sens de la rigueur et son besoin d’affirmation tant ces deux traits sont saillants dans ses façons d’être, de penser et d’agir.
 
Rigoureux est sans nul doute le qualificatif le mieux approprié au comportement du bilieux dans la vie comme dans le travail. C’est un tempérament énergique, très attaché aux principes, doué d’un esprit d’organisation et de synthèse développé, qui est habitué à exiger beaucoup de lui même et des autres.
 
Parallèlement, il est mû par une tendance prononcée à vouloir s’affirmer et à dominer. C’est quelqu’un de foncièrement volontaire et directif qui a un sens aigu de l’autorité et qui met beaucoup de détermination dans ce qu’il entreprend avec le souci d’aller toujours à l’essentiel. En groupe, le bilieux a une démarche prudente et réservée. il est discret et affable, mais sans détours dans ses propos.
 
Au passif de ce tempérament, on retiendra son contact difficile dû à son caractère entier et ombrageux dès qu’on ose remettre son autorité en question, à ses colères blanches d’une rare violence. Il est capable, face à une opposition, d’attitudes cinglantes, voire blessantes. "
 
*aux éditions Negorisk, ISBN 2-9517627-0-4
Tag(s) : #Communication non verbale, #Décryptage

Partager cet article

Repost 0