Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Être formateur en prise de parole demande de faire preuve d'humilité. Très souvent, c'est la motivation des stagiaires qui explique leurs progrès. J'aime bien dire qu'à partir du moment où une personne fait la démarche de se former pour apprendre à parler en public, 80 % du travail est réalisé. Prendre la parole devant un auditoire est loin d'être inné. Et c'est d'ailleurs parce que beaucoup de cadres ne l'ont jamais appris au cours de leurs études qu'ils redoutent tant de s'exprimer en réunion. Reste que trop nombreux encore sont celles et ceux qui préfèrent se taire lorsque la parole leur est donnée. Souvent  parce qu'ils sont émotifs. Parfois aussi, et c'est plus grave, en raison d'une mauvaise estime de soi. C'est pour cela que je travaille systématiquement avec une caméra. Afin que mes stagiaires ne se laissent pas enfermer par mon regard. Afin surtout, une fois les techniques assimilées et leur personnalité révélée, qu'ils puissent se réconcilier avec leur image. Reste qu'en bons pédagogues, nous nous devons de trouver les bonnes clefs. Celles notamment qui intègrent les croyances de nos clients. Ainsi, je ne vous cache pas que j'ai été très récemment désarçonné  lorsqu'une jeune femme m'a demandé si elle gagnerait à muscler son... périné. N'étant pas un spécialiste du " plancher pelvien, "  je lui ai répondu que tout ce qui lui permettrait de se recentrer serait un plus indéniable. Si pour certain(e)s, une prise de parole en public réussie doit passer par un entraînement musculaire, alors OK.  L'essentiel étant que chacun trouve sa force intérieure pour rayonner à l'extérieur et gagner en présence.

Tag(s) : #Trucs & astuces à l'oral

Partager cet article

Repost 0