Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

stage-prendre-la-parole.jpg

Apprendre à gérer le trac, se gagner la sympathie du public, maintenir l'attention de l'auditoire... Ils sont nombreux les "trucs" de pro que peut apporter un entraînement à la prise de parole en public. Mais pour Daniel Murgui-Tomas, media trainer à la Boîte aux Images, le plus important se situe ailleurs. "Pour être performant à l'oral, chacun doit dépasser ses peurs et retrouver confiance en lui-même." "Il faut savoir transformer ses peurs en défits." Et cet éternel étudiant en psychologie de l'enfant de citer Françoise Dolto : "Dès sa naissance, l'être humain est en quête permanente de relations." "Il est très important de retrouver la spontanéité de son enfance pour bien parler en public. C'est pour cela que l'humour et la créativité sont si présents dans mon approche."

Ludique, le media training tel que le pratique Daniel MURGUI-TOMAS n'en est pas moins pragmatique. Tous les programmes individuels de cet ancien journaliste TV sont construits sur mesure, en fonction de la personnalité et des objectifs de ses stagiaires. Une approche de type développement personnel sauf qu'ici, les acquis bénéficient également à l'entreprise. "Pour que mes clients puissent témoigner d'un réel savoir être quand ils prennent la parole, je travaille à partir des situations professionnelles qu'ils vivent au quotidien. C'est aussi un moyen pour eux de prendre conscience de leurs talents existants et d'en développer de nouveaux."

Abordés à l'aide d'enregistrements vidéos ; le placement de la voix, la gestion de l'espace, la lutte contre le trac, la construction d'un discours constituent l'essentiel d'une séance. Plus qu'un simple apprentissage, il s'agit avec cette méthode de transmettre des réflexes durables. Pour ce faire, un travail des appuis naturels tels que silences, regards, ancrage au sol, et de la respiration est proposé. Des exercices très simples, souligne Daniel Murgui-Tomas, "à répéter à la maison ou au bureau et qui apprennent, en se libérant de ses tentions internes, à se rendre plus disponible aux autres." Si prendre la parole peut devenir un vrai jeu d'enfant, prévoyez entre trois et cinq séances* de trois heures avant d'utiliser au mieux les outils (micro, fiches, pupitre, slides...) et les techniques de tout bon orateur.

Karine LEROY

 

*Retrouvé dans mes archives, cet article a été rédigé en 2008 dans le cadre d'un stage d'observation en Terminale. Karine LEROY voulait faire des études de journalisme. Elle travaille à présent dans un service... RH.

Tag(s) : #Formation prise de parole, #Média training, #Ma pratique

Partager cet article

Repost 0