Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’ethnopsychiatre Tobie Nathan confiait il y a peu dans une interview radio que participer à une émission télé le vide de son énergie. Et le chroniqueur de Psychologie d'évoquer l'un de ses professeurs pour qui une prise de parole en public équivalait à une psychanalyse, tant il faut se dévoiler pour convaincre. La sincérité serait justement l'une des qualités qui différencient les candidats du Front National, selon un auditeur de France-Inter interrogé au lendemain des dernières régionales. De mon côté, à commencer par Florian Philippot, il y a longtemps que je déclare à qui veut l'entendre que le FN est un fournisseur officiel de " bons clients " pour les médias. C'est là tout le paradoxe des communic'acteurs, proche de celui des comédiens : il est possible de se construire un personnage (public) avec authenticité. Le récent passage de Jean-François Copé chez Marc-Olivier Fogiel dans l'émission " Le Divan " en témoigne. Après dix-huit mois de silence, son retour médiatique mâtiné de storytelling est une réussite. En 2002, faute d'avoir accepté de s’asseoir sur le canapé rouge de Michel Drucker, Lionel Jospin a peut-être perdu l'occasion de montrer un visage plus humain que celui de l'austère qui se marre. Ce qui aurait pu lui apporter les quelques centaines de milliers de voix qui lui ont manqué au soir du premier tour de l’élection présidentielle. Quatorze ans plus tard, son lointain successeur et ancien conseiller com' ne s'y est pas trompé. Participer à " On n'est pas couché ", a donné à Manuel Valls l'opportunité de tisser un lien supplémentaire avec les français. Avec 2.1 millions de téléspectateurs, soit la meilleure audience de la saison, le public semble avoir apprécié l'initiative du locataire de Matignon. Les programmes de divertissement où découvrir la face cachée de l'invité sert de ligne éditoriale ont donc un bel avenir devant eux. Notre personnel politique est particulièrement friand de ces RDV cathodiques qui le placent sur le divan de la scène. D'ailleurs, les lignes ne cessent de bouger dans le PAF. Après Laurence Ferrari qui connaît une seconde vie à la tête d'un talk-show sur D8, c'est Samuel Etienne, ex titulaire du "12/13", qui va animer "Questions pour un champion." À quand Laurence Boccolini pour présenter les débats lors des primaires des Républicains ou du PS façon le " Maillon faible " ? Mais attention, en psychopolitique comme en télévision, un transfert mal géré peut s'avérer couteux. France 3 a ainsi déboursé plus d'un million d'euros afin d'indemniser Julien Lepers après l'avoir évincé de sa grille. L'adition pour la démocratie pourrait également être salée en 2017. Marine Le Pen qui rafle souvent la mise en matière d'audimat, pourrait faire un carton électoral via ces nouveaux formats TV aménagés pour d'autres. La raison ? Sa haine viscérale des partis traditionnels qui sonne toujours juste par rapport à des élus professionnels qui peinent à faire vrai. Il est grand temps d'enseigner les principes de la contagion émotionnelle à Sciences Po.

Tag(s) : #Au fil de l'actu

Partager cet article

Repost 0