Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

mediatraining et prise de parole paris

 

Interview de Daniel MURGUI-TOMAS, directeur de la Boîte aux Imagesdans le cadre de la semaine de la presse à l'école. Zoom dans les coulisses de la communication et plus particulièrement du médiatraining.

 

Pour bien passer à la Télé, faut-il s’entraîner comme un vrai "pro" ?
DMT : Certes il y a des erreurs à ne pas commettre, particulièrement en situation de crise, mais de là à devenir un professionnel! Si vous voulez mon avis ; ceux qui passent le mieux à l’écran, sont d’abord ceux qui savent rester eux-mêmes. Bien entendu, maîtriser les règles du jeu des médias et savoir ce que l'on a à dire, contribue à être plus sûr de soi...

 
Pourtant, vous dites former des communic'acteurs ! 
DMT : Absolument. Mais entendons nous bien. Il s'agit pour moi de rappeler à ceux qui transmettent plusieurs fois un même message, que leur intonation et leur gestuelle sont des alliés précieux pour lutter contre l'ennui. Qu'il s'agisse de celui que le public pourrait éprouver en les écoutant, comme du leur à force de se répéter. Apprendre à poser sa voix, travailler sa respiration, s'investir de tout son corps pour mieux faire passer ses idées, c'est cela être un communic'acteur!


Vous parlez aussi de média coaching.  Quelle différence existe t'il avec le média training ?
DMT : Un médiatraining est bien souvent une répétition de dernière minute, avant une conférence de presse ou une interview radio/TV. Le principal objectif de ce type d'entraînement est de valider les messages et d'anticiper les questions. Le média coaching relève plus d'un travail d'accompagnement en terme de savoir être. Il contribue à  trouver le "ton" juste en toutes circonstances. Face à une caméra, lors d'une prise de parole en public, en réunion... Pour cela, nous construisons un programme portant sur les capacités d'improvisation, la gestion de la contradiction, la préparation mentale et physique. Notre objectif est que le client développe des réflexes et un style durables.


Vous évoquez la gestion de la contradicton, un médiatraining sert-il à manipuler ?
DMT : Un media training vous permet d'abord de travailler votre pouvoir de conviction et votre esprit d'à-propos. En utilisant les détournements dialectiques par exemple, vous pouvez témoigner d'un réel sens de la répartie en toutes situations de contradiction. En fait, le média training que je pratique est comme certains arts martiaux. Il vous apprend à vous défendre plus qu'à attaquer. Il vous donne également des clefs pour écouter l'autre et retourner ses arguments contre lui si ces derniers vous désservent.

Que pensez-vous des mensonges dans une interview ?
DMT : C’est l’éternel débat : mieux vaut-il un petit mensonge ou une vérité qui fâche ? Surtout pour un politique... Je pense en tout cas qu’être en contradiction avec soi-même lors d'un passage télé, finit toujours par transparaître. E
n Amérique du Nord, les travaux de Philippe TURCHET ont démontré à partir d'extraits vidéos que plusieurs micros comportements trahissent le mensonge. Notamment le grattage de nez... Ce fut le cas pour Bill CLINTON lors de l'affaire LEWINSKI. D'ailleurs, c’est à se demander si le mythe de Pinocchio n’a pas été écrit pour ceux qui nous gouvernent ! 


Le média training semble surtout être réservé aux hommes politiques *...
DMT : Pas du tout! Aujourd'hui, avec la multiplication des chaînes d'infos, l'omniprésence des réseaux sociaux, tout le monde peut être interviewé. Chefs d'entreprise, cadres, responsables associatifs, professions libérales, chomeurs, retraités... Le media training apprend à se faire comprendre du plus grand nombre. Ce qui essentiel en communication de crise. En télévision ou en radio, vous devez donner un maximum d'informations en un minimum de temps. "Parler court" est une véritable révolution culturelle pour tous ceux qui ont eu une formation juridique ou scientifique. Car aller droit au but, pour des professionnels habitués à avoir du temps et à garder le meilleur pour la fin, c'est le monde à l'envers ! De plus, il ne s'agit pas simplement de "faire bonne impression", mais que le public se souvienne de ce que vous avez dit.

Propos recueillis par Gaëlle et Loïc


*formations proposées aux élus locaux, en partenariat avec organisme agréé par le ministère de l'intérieur

Tag(s) : #Ma pratique

Partager cet article

Repost 0