Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

x-factor-langage-du-corps.jpeg

J'en fais bien volontiers l'aveu, c'est un post de Hugues Delmas sur son blog qui m'a donné envie de regarder X factor. Consacré à Vincent, son article est un véritable cours de rattrapage, captures d'écran à l'appui, pour tous ceux qui voudraient apprendre à lire les micro expressions faciales. Et depuis, je jette volontiers un œil sur ce programme riche en émotions. Notamment lorsque le jury doit exclure l'un des participants restés en ballotage. Or, quelle ne fut pas ma surprise de constater qu'à chaque numéro regardé (17 mai, 31 mai7 juin, 14 juin), Sandrine Corman touche longuement celui ou celle qui va être sauvé. Hier mardi, je me suis même demandé s'il s'agissait d'un code pour guider le choix du jury. Après tout, lors d'une épreuve d'Intervilles, Olivier Chiabodo avait été soupçonné en son temps d'avoir indiqué une bonne réponse avec ses doigts. Finalement, en visionnant les vidéos en ligne de l'émission, notamment celle du 10 mai, j'ai constaté que je faisais fausse route. Ce soir là, c'est Vincent qui a été éliminé. Pourtant, il avait bénéficié lui aussi de multiples caresses sur son épaule droite. Et lorsque sur ce prime, Sandrine Corman découvre et doit annoncer le vote des téléspectateurs, sa moue de désappointement  ne semble pas feinte. Alors, à défaut d'une complicité avec la production, ces gestes appuyés sont ils l'expression d'une préférence pour un candidat ou un témoignage d'empathie à l'égard des plus tendus ? Peu importe au final ce qu'ils signifient. L'essentiel, c'est que le langage du corps d'une animatrice TV puisse faire mentir l'adage "sois belle et tais-toi".  

Tag(s) : #Décryptage

Partager cet article

Repost 0