Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Imaginez Claude Pierrard dans les années 80, défendant la cause de son émission Croque-Vacances devant une commission de députés chargée de réduire les budgets dans l'audiovisuel. C'est pratiquement  la situation dans laquelle se retrouva Fred Rogers, célèbre animateur de télévision américain, mais en 1969 sous l'ère Nixon. L'enregistrement vidéo de son audition se passe de commentaire. L'enjeu est très fort pour lui. Il intervient quasiment en milieu hostile. Sa tension intérieure est visible aux croisement de ses mains (quoiqu'il parle souvent avec sa main gauche, celle du coeur), à sa voix pas toujours assurée (surtout au début). Et pourtant, il arrive à "retourner" celui à qui il s'adresse (j'en veux pour preuve ses clignements d'yeux), uniquement par la force d'une émotion assumée et partagée. Savourez ses silences, l'art de la narration qui est le sien et son calme face aux "titillements" du sénateur qui préside.

                                   



Tag(s) : #Décryptage

Partager cet article

Repost 0