Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

potiche-parcours-d-une-elue-locale-copie-2.jpeg

Avec plus d'un million et demi d'entrées depuis sa sortie en salles, le succès de "Potiche" prouve que le public raffole d'histoires au plus proche de la réalité. La légende veut en effet que la pièce à l'origine de ce film, écrite  par le duo Barillet & Grédy et interprétée avec succès par Jacqueline MAILLAN, soit  née d'une déclaration de Bernadette CHIRAC  : «Qu'on ne compte pas sur moi pour jouer le rôle d'une potiche !» Nous étions en 1977, peu de temps après l'élection de son mari comme maire de Paris. Quand à François OZON, il s'est lui même investi dans la campagne présidentielle de Ségolène ROYAL en 2007. Or, outre le fait que Catherine DENEUVE y campe une femme au foyer qui va remplacer avec succès son mari  à la tête de l'entreprise familiale, "Potiche" raconte également la naissance d'une vocation de députée.  Distribution de tracts sur les marchés, meetings, interviews accordées à la télévision régionale... Le parcours type du candidat à l'assemblée nationale est racontée fidèlement. Ce n'est plus une fiction, c'est un reportage à la Strip-tease ! Un personnage incontournable manque pourtant dans ce tableau. Celui du conseiller en communication politique.  Ex journaliste, publicitaire ou assistant parlementaire, c'est un homme (ou une femme) de l'ombre dont l'expérience est indispensable pour qui veut se donner toutes les chances de remporter une élection départementale, voire nationale. Sur le site d'Anonyme Influence, un confrère helvète dont je me sens très proche de leur conception du média training, une vidéo clin d'oeil nous dévoile les coulisses de la formation des élus locaux. A savourer avant ou après la bande annonce de "Potiche", comme un délicieux chocolat suisse aux écorces d'humour vache...

 

   

Mangez des vaches ! from Anonyme Influence on Vimeo.

Tag(s) : #Décryptage

Partager cet article

Repost 0