Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

NKM-boulette-hachis-parmentier.jpg

Révélée par le site d'Arrêt sur images, l'anecdote bidon de la Ministre de l'Ecologie lundi dernier sur France Inter relève d'une habitude bien française. Entraînés à l'interview par des journalistes, nombreux sont les politiques qui pensent à illustrer leurs propos afin de les rendre plus compréhensibles. Et c'est tant mieux. Le problème, c'est  qu'ils recourent souvent à des notes de cabinet pas toujours recoupées. L'exemple donnée par Nathalie Kosciusko-Morizet au micro de Patrick Cohen est un cas.. "d'école". Voulant jouer la carte de la proximité, NKM s'appuie sur son expérience de maire de Longjumeau, pour témoigner du "casse-tête" des menus à la cantine. A l'écouter, dans sa ville de 22 000 habitants, de nombreux enfants "refuseraient de manger leur hachis parmentier, sous prétexte que le bœuf il pas été égorgé comme il faut". Diable, il n'en fallait pas plus à Sébastien Rochat pour saisir son téléphone et commencer son enquête sur un fait de société aussi "brulant". En vain. Si quelques cas isolés ont pu être mentionnés, ce n'est apparemment pas un sujet qui avait mobilisé les services municipaux jusqu'à présent. Ceux qui participent à mes trainings, savent que j'aime jouer avec mes initiales. En répétant notamment que Mieux vaut un bon Témoignage plutôt qu'un long Discours. Reste que dans le cas présent, Nonobstant son goût de Kebab, ce Message  a un gout de boulette anti musulmans pas vraiment de première fraicheur.. (à voir et écouter à partir de 10' 33)  


Nathalie Kosciusko-Morizet par franceinter

Tag(s) : #Décryptage

Partager cet article

Repost 0