Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Incroyable, à quelques mois d'intervalle, le chef de l'Etat à répété pratiquement mots pour mots un discours destiné au monde agricole. Si la coquille prête à sourire, la "performance" du communic'acteur est intéressante à étudier.  A relever par exemple, le nombre de mots qu'il arrive à mémoriser lorsqu'il quitte des yeux ses notes pour s'adresser à son public. Et bien sûr, à quel moment cela se produit. C'est toujours au même passage. A croire que son texte est annoté de multiples  "/" et autres "//", précieuses indications concernant les pauses ou silences à placer dans une phrase pour mieux en souligner le sens. Reste que le plus frappant dans ce montage, ce sont les intonations et les gestes, quasi identiques lors des deux interventions publiques. Mise en scène savamment calibrée ou cri du cœur via le corps ? Il  faudrait encore de nombreuses heures d'observation pour répondre à la question. Certes, notre gestuelle est bien souvent le prolongement de nos pensées les plus intimes. Mais est-ce alors sous cet angle qu'il faut lire la position des mains du président de la République quand  il aborde le thème de l'identité nationale ?  La polémique sur ce clonage oratoire, me rappelle en tout cas une anecdote rapportée par l'un de mes clients qui vit en Tunisie. Lorsqu'il était jeune, il lui arrivait souvent en allumant la télévision, de prendre en route un discours  du président Bourguiba. Et au vu des mouvements de bras du vieux leader (qui se répétaient souvent), lui et sa famille de s'esclamer : "mais ça, il l'a déjà dit !". 
 

Tag(s) : #Décryptage

Partager cet article

Repost 0