Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A écouter les réactions de militants à l'issue du premier meeting de campagne du candidat PS, le style HOLLANDE a fait mouche. D'ailleurs ce matin, au lendemain de son discours au Bourget, anciens et nouveaux médias n'en avaient que pour le député de Corrèze. Du coup, oui, HOLLANDE se ségolénise. Mais au bon sens du terme puisque la presse semble s'enticher de lui. De quoi rendre verts (un comble) de rage les leaders de la majorité. Le fiel n'a d'ailleurs pas tardé à couler. Jean-François COPÉ, Xavier BERTRAND et Brice HORTEFEUX ont brillé comme d'habitude dans le registre de la réplique assassine. Sauf qu'à chaque fois, leurs amalgames étaient plutôt bons pour l'image du candidat PS. Se faire traiter de "Père Noël" ou de "cure de jouvence" reste positif dans l'imaginaire collectif. La preuve, Jacques SEGUELA a été sensible aux envolées du candidat socialistes au Bourget. Au point de reprendre dans son commentaire sur France Inter, l'une des attaques les moins déguisées à l'encontre de Nicolas SARKOZY résumée dans la formule "j'aime les gens, quand d'autres sont fascinés par l'argent". Bref, si l'UMP ne veut pas devenir l'Union des Mauvais Perdants, elle a intérêt à reconnaître en François HOLLANDE un adversaire sérieux dont l'une des forces est justement ne pas toujours se prendre au sérieux. Cela ne fait peut-être pas un programme, mais ça a déjà été la devise d'au moins un président. Un certain JFK.

        

Tag(s) : #Au fil de l'actu

Partager cet article

Repost 0