Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En parcourant le blog de René Poujol, je découvre son coup de gueule contre la dernière provocation du porte-parole de l'UMP. Il faut dire que lundi matin sur RTL, Frédéric Lefebvre n'y est pas allé avec le dos de la cuillère. interrogé par Jean-Michel Aphatie il a tout bonnement dénoncé "un monde politico-médiatique" qui n' a de cesse de chercher à détuire le président de la République. Une sainte colère de plus de la part de l'ex-directeur de la rédaction de Pèlerin ? Si Frédéric M est l'homme de la mauvaise vie, Frédéric L est assurément l'homme de la mauvaise foi. Au point que le président de la République en est peut-être à s'interroger chaque matin : "Mais que vais-je bien pouvoir demander de déclarer dans la presse à mon saigneur Lefebvre ?" Cette nouvelle provocation du porte-parole de l'UMP ne vaut vraiment pas qu'on en fasse un fromage. Même du roquefort si cher à mon ami René. Car c'est contribuer à un buz qui, au final, accrédite la thèse populiste selon laquelle les journalistes ne supportent pas de se voir critiqués. Frédéric Lefebvre est un provocateur professionnel. Ne lui permettons pas de se retrouver dans la posture qu'il affectionne tant, celle de martyr des médias.
 

Tag(s) : #Décryptage

Partager cet article

Repost 0