Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« Silence. Écoutez. Il était une fois un berger, fils chéri d’Apollon, appelé Aristée. Celui-ci aima d’une ardeur effrénée Eurydice, qui était la femme d’Orphée, tant que, la poursuivant un jour par amour, il fut la cause de son destin acerbe et criminel : car, comme elle fuyait aux bords des eaux, une vipère la piqua, et elle tomba morte. Orphée, par son chant, l’arracha de l’enfer, mais il ne put observer la loi prescrite : le malheureux en chemin se retourna, si bien que de nouveau elle lui fut ravie ; mais jamais plus une femme il ne voulut aimer, et par les femmes la mort lui fut donnée. »
Angelo POLIZIANO, ca 1480.
 
Ce texte, composé vers 1480 pour une représentation de théâtre chez le Duc de Gonzague, fameux mécène du Quattrocento, sert de trame à la Légende d’Orphée racontée par Félix CALLENS*. Une création Akadêmia, donnée tout au long du mois de novembre en région Champagne-Ardenne. Sous la direction de Françoise Lasserre et avec comme chanteurs : Juliette Perret et Joao Sebastiao. Un spectacle unique, où Caccini, Peri, Monteverdi et Landi, font écho aux récits d’Ovide, Pétrarque, Dante, Poliziano et Rilke. A ne pas manquer !!

*Félix CALLENS intervient régulièrement à mes côtés comme comédien-formateur en prise de parole.

Partager cet article

Repost 0