Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pléonasme ou  tautologie ? Je me pose souvent la question lorsque j'entends certains experts patentés parler communication non verbale. Se contenter de décrire un froncement de sourcil comme un signe de réprobation tient lieu pour moi de la lapalissade. A vrai dire, cela dépend de qui commente. Prenez dans l'édition en ligne du Figaro Madame le décryptage par  Olga Ciesco de la gestuelle princière lors des fêtes de la Saint-Jean à Monaco. Elle est l'illustration de ce qu'une véritable spécialiste du langage corporel  peut apporter  comme explications pour comprendre un comportement public : "Sur ce cliché, Charlène a les bras dans le dos, une attitude que l'on adopte lorsqu'on veut mettre en avant son statut social plutôt que sa propre personne. Albert, quant à lui, a une position de mains qui révèle une attitude de contrôle, signe qu'il fait attention à ce qu'il fait."

albert-de-monaco-charlene-wittstock-procession-de-la-st-jea.jpg

Excellente vulgarisatrice, notre Cal Lightman française rend l'interprétation des gestes d'une simplicité... limbique. En animant avec elle des coachings en prise de parole, j'ai pu vérifier combien chaque mouvement, et en premier lieu les expressions du visage, est la traduction d'une émotion.  Soit la manifestation extérieure de nos représentations mentales à un instant T. Je vous propose une mise en pratique de cette grille de lecture, avec les images TV du mariage d'Albert de Monaco et de Charlène Wittstock. 

 

 

En PNL ou Synergologie par exemple, les clignements d'yeux sont particulièrement révélateurs. Lors de l'échange des consentements, ceux d'Albert à 0.29 sur la phrase "pour l'aimer tous les jours de votre vie", à 0.32 lorsque 'il répond "oui" après avoir regardé sa promise ou encore à 0.41 quand le mot "épreuves" est prononcé, traduisent l'activité cognitive princière. Et sont presque aussi émouvants que le cillement de Charlène à 0.39 lorsqu'il s'agit  de promettre "de lui rester fidèle". D'où l'expression "accepter les yeux fermés" ?  ;-)

oui-yeux-fermes.jpg 

Restons sur ce moment fort,  avec cette autre capture d'écran. Avez-vous reconnu la personnalité située en arrière plan, à droite de Charlène, sous le logo d'Euronews ?

neurones-miroirs-de-sarkozy-.0-49.jpg

Bravo, il s'agit bien de notre président. Champion du registre affectif dans ses interventions télévisées, Nicolas Sarkozy est-il capable de manifester une émotion authentique en pareilles circonstances ? La réponse est positive à en croire l'expression de ravissement qui se lit sur son visage à 0.49, après le "Oui" de Charlène (dont la voix à ce moment là rappelle étrangement celle de Carla Bruni). Son sourire est même très proche de celui du Prince Albert. Sûrement l'effet magique des neurones miroirs,  ordonnateurs de l'empathie chez l'homme et... le singe.

emotion-positive-princesse-charlene.JPG

En bonus, je vous propose cette image de l'oeil clos de la nouvelle princesse, à sa sortie de la cathédrale à 1.53. Lorsque la paupière droite est fermée, les spécialistes considèrent ce clignement  dissymétrique comme la manifestation d'une forte charge émotionnelle positive. Comme dirait l'ami Desproges : "Etonnant non ?"

 

Tag(s) : #Décryptage

Partager cet article

Repost 0