Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Même des internautes tunisiens s'en sont émus. Il faut dire que la presse française, de Marianne au Canard Enchainé, en passant par La Tribune, a largement commenté la séance  de shooting désormais culte, de Jade Foret et Arnaud Lagardère. Passe encore qu'il y ait 30 ans de différence entre les deux tourtereaux. C'est surtout la mièvrerie dans laquelle semble se complaire l'un des plus puissants patrons français qui alarme. En terme d'image publique, la mise en ligne de ce clip par le Soir est l'équivalent de la publication des photos de DSK menotté après son arrestation : un assassinat médiatique. A moins qu'il ne s'agisse d'un harakiri. Qu'arrivé à 50 ans l'héritier de Jean-Luc Lagardère veuille  vivre sa vie comme il l'entend, personne ne peut le lui reprocher. Mais qu'il manque à ce point de discernement pour se donner à voir amouraché tel un ado, donne du grain à moudre à ses détracteurs. Et ils sont de plus en plus nombreux ceux qui prétendent que le fils n'est pas à la hauteur du père (l'expression est amusante, dirait Me Capello, au regard de la taille de la compagne d'AL ;-) . Ces "clichés" à l'eau de rose pourraient ternir durablement l'image de capitaine d'industrie qu'avait su tant bien que mal conserver le "frère" de Nicolas Sarkozy.  Tiens à propos, je m'étonne qu'en amateur de citations (surtout depuis qu'il partage la vie de Carla Bruni), le chef de l'Etat n'ait pas rapporté à son cadet cette mise en garde célèbre de  Warren Buffet : "Si votre société perd de l’argent, je serai compréhensif.  Si vous perdez sa réputation, je serai impitoyable".

               

Tag(s) : #Au fil de l'actu

Partager cet article

Repost 0