Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cela pourrait être une fable des temps modernes. Il était une fois deux nations, dirigées chacune par un président beau et jeune. L'une était le pays le plus puissant du monde et avait pour chef un homme grand. L'autre était un plus petit pays et son chef se voulait un grand homme. Les photos de tous les deux faisaient régulièrement la "Une" des journaux. De quoi permettre à tous les amateurs de communication non verbale de se délecter. Ainsi, si l'un donne l'impression d'être impulsif, avec un besoin permanent de se rehausser (sic), ne tenant jamais en place et faisant des pieds et des mains pour faire parler de lui...,

Photo prise lors du dernier sommet de l'OTAN à Strasbourg. Source Canard Enchaîné n°4615


...l'autre s'impose par son charisme et intrigue par son port de tête. 90 % de ses apparitions dans les médias sont en effet marquées par un penchant à droite du visage, alors que ses yeux vont plutôt à gauche.  Signe, selon Philippe Turchet*, d'un léger temps d'avance de  la pensée sur la parole. "Si à l'écran l'homme apparait spontané, il est dans les faits beaucoup plus réfléchi. Chez lui, l'analyse et le recul précédent toujours l'action". Comme quoi,  la politique à la télévision finit toujours par nous rappeler le bon vieux jeu de la tête et des jambes.


* Auteur du Langage Universel des Gestes - Editions de l'Homme, interview Radio canada du 24 février 2009.

Tag(s) : #Décryptage

Partager cet article

Repost 0