Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Inhérente à l'humanité, la communication non verbale se trouve avoir le vent en poupe ces derniers mois. Livres à succès, séries TV, articles réguliers sur les disciplines* qui lui sont dédiées... La polémique n'est jamais loin non plus. Notamment dans les milieux universitaires qui dénoncent tour à tour pseudos sciences et interprétations sauvages. Il est pourtant indéniable que notre langage corporel donne à voir nos émotions. Au point de pouvoir lui prêter la formule de Victor HUGO : " La forme c'est le fond qui remonte à la surface." Nul besoin d'entamer de longues études en psychologie ou neurosciences pour comprendre ce qui se joue entre deux personnes. Il suffit d'être attentif à leurs expressions, leur gestuelle et leurs postures. De prendre en compte le contexte de l'interaction et surtout, d'observer de façon factuelle. Sans aucun à priori. Une cour de récréation s'avère un excellent terrain d'étude. Plus naturel qu'un adulte, sans souci du regard social qui sera porté sur lui, un enfant est en général un sujet d'observation sûr et riche. Prenons par exemple cette vidéo. A 11 ans, Logan découvre en direct devant une webcam qu'il va devenir grand frère. Sur son visage défilent surprise, joie, fierté... C'est à 00:11 que nous trouvons la première micro expression. Les sourcils du garçonnet se froncent brièvement alors qu'il n'a pas encore terminé de lire. Cognitivement l'information a été perçue bien avant que des mots ne l'expriment. La bouche ensuite va beaucoup... parler. Très vite elle alterne ouverture et fermeture. Lèvre inférieure tremblante avant qu'un sourire incrédule ne se dessine. Autre point d'attention avec l'axe de tête. Au delà des rotations, vraisemblablement en direction de ses parents, c'est l'axe sagittal supérieur qui est le plus parlant. Menton relevé, ce jeune garçon prend conscience de ses futures responsabilités. Terminons par le regard. Lorsque Logan revient devant son écran, son œil gauche est nettement plus ouvert. Un signe qui ne trompe pas sur les sentiments positifs qui l'habitent. En lien avec notre hémisphère droit, il est associé au lien, à ce qui nous touche. D'ailleurs, il vous suffit de regarder avec empathie ses réactions pour, dans un écho interne, accèder à l'universalité du langage corporel. Véritable système WiFi, nos neurones miroirs nous permettent immédiatement de comprendre ce qui se passe dans la tête de l'autre. Et tout particulièrement de ceux que nous aimons. Sans avoir même à... réfléchir. Juste en étant à " l'écoute " du non verbal. Enfantin !

*Citons notamment pour les travaux français :


Analyse Morpho Gestuelle de Jean-Pierre VEYRAT
Programmation Neuro Gestuelle de Joseph MESSINGER
Synergologie de Philippe TURCHET

Tag(s) : #Communication non verbale

Partager cet article

Repost 0